Programme détaillé

L’apprentissage de la musique par la pratique collective

avec Karina Cobo Dorado, 30 et 31 aout 2021 de 9h à 17h
code stage IEL : C4C2E 002
CNFPT Toulouse – 9 rue Alex Coutet

Karina Cobo Dorado, professeur de clarinette et chargée de cours de pédagogie fondamentale à l’Université de Toulouse Jean Jaurès. Elle apporte aux stagiaires une réflexion sur les contenus et la progression de chaque cycle adapté à son instrument. (De l’éveil au 3eme cycle amateur).

Madame Cobo Dorado s’appuiera sur ses nombreuses années d’expériences sur le terrain comme prof de clarinette et elle mettra également à profit ses connaissances des sciences de l’éducation pour accompagner chaque participant dans une réflexion tant globale que spécifique aux disciplines.

Objectifs :

  • Développer les pratiques collectives
  • Optimiser le temps d’apprentissage
  • Initier des réflexions sur la place de la formation musicale
  • Favoriser l’ouverture vers d’autres répertoires donc d’autres formes d’apprentissage
  • Faciliter les interactions entre les disciplines.

Le dialogue entre danse et musique

avec Clémence Baubant et Yannick Berbié, 1er, 2 et 3 septembre de 9h à 17h
code stage IEL : C4CSP 001
Les Salle Pepita de l’espace Danse de l’isdaT

Clémence Baubant est chorégraphe, danseuse et pédagogue. Formée en danse classique au CNR de Toulouse, elle poursuit ensuite une formation pluridisciplinaire notamment au Alvin Ailey Dance Center de New York et à PARTS en Belgique. Elle est titulaire d’un Diplôme d’Etat de professeur de danse depuis 2007. Parallèlement à son métier d’artiste interprète, elle crée en 2012 la Cie Empreintes et développe des projets de création mettant en jeu le dialogue entre danse et musique.
Yannick Berbié est compositeur, batteur-percussionniste et pédagogue. Son travail de formateur s’articule principalement autour de l’interaction entre musique et danse. Depuis 2016, il crée et anime le dispositif “Musique pour la danse” (créations musicales adaptées aux cours de danse)

Objectifs :

Comment décloisonner le dialogue danse-musique tout au long de la formation de l’élève ? Comment travailler
l’improvisation? Comment articuler le passage de l’improvisation vers la composition ? Cette formation permettra de partager des outils qui pourront être à leur tour expérimentés par les professeurs, à travers la réalisation d’exercices pratiques mettant en jeu le décloisonnement entre danse et musique. Un dispositif adapté à la progression de l’élève du début de technique jusqu’aux cycles supérieurs. Ce module mettra en jeu :

  • travail à partir des percussions corporelles (être indifféremment danseurs et musicien jeux de questions/réponses,
    superpositions rythmiques, voix et Circle songs)
  • méthodologie d‘improvisations (travail à partir du Sound painting)
  • méthodologie de compositions (transformation de partition musicale ou chorégraphique, composition à partir de
    matériaux individuels et collectifs).

Le projet DEMOS

avec Audrey BEAUCHART et Lucie de BAYSER, 31 aout et le 1er septembre de 9h à 17h
code stage IEL : C4CPD 001
CNFPT Toulouse ou CRR

Julie de Bayser, musicienne pédagogue et formatrice au sein de la Philharmonie de Paris pour le projet Démos (Dispositif d’éducation musicale et orchestrale à vocation sociale) ainsi qu’aux espaces éducatifs. Elle évolue aujourd’hui également à travers plusieurs projets artistiques avec pour objectif principal de démocratiser la musique classique. Audrey Beauchart, la conception et mise en place de projets culturels, la communication, le management et bien sûr les domaines artistiques. De 2016 à aujourd’hui, elle a complété ses compétences sur le domaine de la formation avec des certifications comme le Funny Learning, les 4 colors, l’adaptation aux changement, Master Coach, etc…

Objectifs :

  • préparer les professionnels des établissements d’enseignement artistique des territoires Démos à intégrer les enfants Démos dans leurs activités à la rentrée 2022-2023.
  • sensibiliser les directeurs et les enseignants dès la deuxième année de Démos (2020-2021) à différents aspects (pédagogie collective, coopération entre enseignants…) par de l’observation, des échanges de pratique et des présentations de dispositifs dans d’autres territoires, afin que la troisième année soit consacrée à des formations spécifiques et à la mise en place de nouveaux cursus pour la rentrée 2022.

Enjeux du programme :

  • Construire un « collectif » de professionnels partageant un même projet pour la rentrée 2022 (intégration des enfants Démos au sein de leur établissement de rattachement)
  • Partir de l’expérience professionnelle de chacun et de son futur rôle à la rentrée 2022
  • Partir de situations concrètes (observations de terrain)
  • Identifier les besoins, préoccupations, points de blocage pressentis pour le processus d’intégration des enfants Démos
  • Adapter au mieux les formations aux besoins des professionnels

La pédagogie Dalcroze

avec Jean-Marc Aeschimann, 2,3 et 4 Septembre 2021 de 9h à 17h
code stage IEL : C4C25 003
Salle La Vache – Toulouse

Professeur à la Haute École de Musique de Genève et à l’Institut Jaques-Dalcroze, jusqu’en juin 2018, Jean-Marc Aeschimann est également chef du chœur Arte Musica à Genève-Thonex. Il donne des concerts d’improvisation avec, entre autres, Thierry Hochstätter, percussionniste des Ballets Béjart, et Lucy Nightingale, ancienne 1re danseuse des ballets de Genève. Il encadre des workshops dans le monde entier, en s’appuyant sur les fondements de la pédagogie dalcrozienne (ancrage et mouvement corporel, jeu, improvisation) pour redonner un élan à ce qu’est la musique : un moyen d’expression et de communication.

Objectifs :

La découverte-approfondissement de la pédagogie « Dalcroze » : l’aspect essentiel de cette méthode est d’associer le mouvement corporel à l’apprentissage musicale. Ainsi, toute notion musicale peut être vécue par le corps en entier. Un autre objectif sera d’explorer comment adapter cette pédagogie à des cours de formation musicale, d’instrument ou de danse, en y incluant un autre aspect très important : l’improvisation musicale.
NB : les musiciens viennent avec leur instrument et apportent une tenue légère et souple facilitant le mouvement corporel.

La médiation culturelle transdisciplinaire

avec Lucie SIFFRE, 30-31 aout 2021 de 9h30 à 17h
code stage IEL : C4CBB 003
Plateau média de l’isdaT

Après des études universitaires – licence en cinéma à l’université de Paris-Marne-la-Vallée puis maitrise de projet culturel à Paris VII – Denis Diderot- Lucie Siffre a développé sa carrière professionnelle au sein de la Ferme du Buisson à Noisiel (77). Dans ce lieu singulier qui regroupe à la fois une scène nationale, un cinéma d’art et d’essai et un centre d’art contemporain d’intérêt national, elle est aujourd’hui directrice de l’accueil et des relations avec les publics. Elle y construit un projet de service axé sur le développement des publics et la mise en place de projets d’action culturelle dans une dynamique d’ancrage territorial fort. Attentive aux relations qui se construisent avec les publics elle développe une politique d’accueil et de médiation au plus près de leurs besoins. Ainsi elle s’attache à proposer de nouvelles formes de médiation centrées sur le partage des connaissances et la rencontre.

Objectifs :
En tant qu’enseignant et/ou artiste, quels types de projets de médiation peut-on développer ou transmettre autour de sa pratique ? Pour quels publics, dans quels contextes, avec quels partenaires et avec quelles attentes artistiques et culturelles ? L’objectif de ces deux journées est de donner des pistes concrètes d’actions à mettre en oeuvre dans le cadre de sa pratique pédagogique et artistique, à l’adresse de publics spécifiques (enfants, adultes, personnes en situation de handicap, en difficulté sociale…)

La formation propose un tour d’horizon des enjeux actuels de la médiation culturelle. En s’appuyant sur des exemples concrets, des récits d’expériences et des mises en situation, les participant.e.s seront invité.e.s à réfléchir et poser les bases d’un projet de médiation culturelle pluridisciplinaire. L’accent sera porté sur des actions croisant différents champs, artistiques ou non. Des ressources, liens utiles et bibliographies seront partagées pour nourrir la réflexion.

Les outils numériques au service de l’enseignement artistique

Marie-Aline Bayon dirige actuellement le projet de l’école de musique connectée de Solaure (42) et intervient en tant que formatrice et conférencière en matière de numérique pour l’enseignement artistique au sein des réseaux professionnels.

Objectifs :

Ces deux journées de formation visent une montée en compétences des participants par l’acquisition de notions théorique et pratiques dans le domaine des outils numériques pour l’enseignement artistique :
• Appréhender le contexte général des usages numériques et comprendre le comportement, les usages et les besoins des
différents types de publics.
• Identifier et prendre en main certains types d’outils au service de la pédagogie musicale et de la pratique artistique.
• Envisager de nouvelles modalités d’enseignement pour adopter une pédagogie connectée à travers des outils collaboratifs.
• Faire évoluer sa pédagogie : appréhender les notions de classe inversée et d’apprentissage mixte

Méthodologie de projet à destination des professeurs et responsables
pédagogiques

avec Charlotte Claudel, 1 et 2 septembre de 9h à 17h (+ janvier 2022)
code stage IEL : C4CAA 002
CNFPT Toulouse – 9 rue Alex Coutet


Titulaire du Master 2 de « Direction de projets culturels » de Science-Po Grenoble, Charlotte Claudel est Directrice de l’École Municipale d’Enseignement Artistique de Muret, après avoir été fondatrice et responsable pendant 10 ans du département «Musique à l’école/Play Music» au CRR de Toulouse. Formatrice au sein de l’ISDAT pour les cours d’environnement professionnel et auprès du CNFPT, elle est également titulaire du DE de violon et du PEA de chargé de direction.

Objectifs :

La formation propose aux professeurs et responsables pédagogiques des outils pratiques et adaptés afin d’élaborer et mettre en œuvre un projet pédagogique annuel (musique, danse ou théâtre) dans le respect du Projet associatif ou d’établissement, de ses objectifs de développement, de maillage et de rayonnement territorial :

  • Mettre en pratique une méthodologie de projet (du contexte à l’application)
  • Maîtriser les enjeux des textes réglementaires de l’enseignement artistique spécialisé
  • Organiser les orientations du projet en fonction de la structuration pédagogique de son école d’enseignement artistique
  • Définir les objectifs et le cadrage budgétaire d’un projet pédagogique
  • Cibler le rôle et l’implication des différents acteurs au projet pédagogique annuel
  • Mettre en œuvre le projet pédagogique au sein de l’établissement (pilotage, suivi…)
  • Évaluer le projet pédagogique et élaborer des perspectives d’évolution.

Cette formation sera déclinée avec une phase 2 en janvier 2022 pour permettre aux stagiaires d’expérimenter la méthodologie de projet dans leur quotidien professionnel et de renforcer leurs compétences au regard de leur expérience.